Chapitre 3 - Par-delà l'Étoile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 3 - Par-delà l'Étoile

Message par Mickaël le Dim 19 Fév - 19:17

En un instant, tout avait disparu. À la lumière éblouissante de l'étoile avait succédé l'obscurité d'un sommeil sans rêve.

Lorsqu'Alex se réveilla, allongé sur un sol humide et rocailleux, il demeura immobile, tentant de se souvenir de ce qui l'avait conduit en ce lieu inconnu. Mais bientôt, la douleur de ses membres maltraités par une chute que sa mémoire semblait avoir effacée le força à se lever.

Le visage tordu par de lancinantes courbatures, le garçon balaya les alentours du regard, dans l'espoir de reconstituer les pièces du puzzle. Mais si le souvenir de l'étoile reprenait lentement place dans son esprit, aucun indice ne lui permit de savoir comment il avait quitté la cour glacée du lycée.

Le corps habité par un curieux mélange de panique et d'excitation, l'adolescent tourna sur lui-même, à la recherche d'éléments familiers.

Pourquoi, pourtant, ne pas admettre la splendeur de la nouveauté offerte par notre regard, en oubliant la logique et le bon sens ?

Car je peux vous le garantir, malgré l'inexplicable miracle dont Alex avait été l'acteur, que rien au monde n'aurait su détourner son attention du paysage qui s'étalait sous ses yeux, un fois qu'il les y eut posés.
En observant les alentours, Alex avait bien vite réalisé avoir atterri au sommet d'une montagne. Et bien qu'il n'en ait découvert qu'une parcelle, lugubre et rocailleuse, il la savait majestueuse, et plus haute, tellement plus haute, que ses semblables. Ainsi, tel un Roi perché sur son trône de roches, l'adolescent laissa quelques minutes durant ses doutes de côté pour laisser le monde s'offrir, en toute amitié, à son regard.
Il s'émerveilla ainsi à la découverte des forêts centenaires de l'est, dont les arbres au feuillage d'émeraude dansaient paisiblement au gré de la brise fraîche. Au loin, le clin d’œil scintillant d'un reflet porta son regard vers l'océan sur lequels il se prit à imaginer les longs périples de navires aux coques de bois brun, vers des terres encore inexplorées par l'Homme. Il n'aurait su dire si celles qui se dressaient à ses pieds était habitées. Entre les collines et larges plaines verdoyantes, autour des lacs paisibles, y avait-il des hommes, des femmes, des enfants qui avaient été amenés ici, tout comme lui, bercés dans les bras d'une étoile ?
Alex n'aurait su, néanmoins, statuer à ce sujet, tant le toit sur lequel il était perché se rapprochait du ciel.

Les membres contractés par le vent glacial du sommet, l'adolescent plissa finalement les paupières avec force, tant pour tenter de s'accrocher à ce qui ne pouvait être qu'un rêve profond, réaliste et merveilleux, que pour recueillir chaque seconde de ses derniers souvenirs. Alors la scène se dessina sur l'écran de son imagination avec, au fil des secondes, de plus en plus de clarté. Comment l'étoile l'avait enveloppé de volutes argentées... Lui et...

- Robbins !

Ouvrant subitement les yeux, le garçon fouilla frénétiquement le sommet du regard, à la recherche de sa camarade.

Plus loin, toujours allongée sur le sol, Éliane n'avait pas repris conscience. Alors, ignorant le froid qui s'emparait toujours plus de ses articulations, Alex courut vers elle d'une démarche raide et maladroite, entre les rochers qui parsemaient le sol montagneux.

- Réveille-toi, c'est pas le moment de pioncer !

Peu enclin à ménager sa camarade, Alex la secoua jusqu'au premier froncement de paupières, qui s'écarquillèrent aussitôt.

Plus réactive que le jeune homme à son réveil, Éliane bondit sur ses pieds dans une grimace de douleur et analysa les alentours. Entre deux frissons, l'adolescente prit de profondes inspirations, trahissant son angoisse, avant de se tourner, mâchoire contractée, vers Alex.

- Qu'est-ce que c'est que...
- Épargne-toi les questions stupides... Je te rappelle qu'on s'est fait ligoter par des serpentins sortis d'une étoile avant de débarquer au sommet d'une montagne. T'imagines bien que je n'ai pas trouvé une brochure et un panier de bienvenue à côté de moi à mon réveil.

Éliane, le regard à nouveau perdu dans le paysage verdoyant qui s'étendait à plusieurs centaines de mètres sous ses pieds, ne prit même pas la peine de réagir aux sarcasmes du garçon.

Il faut qu'on descende de cette montagne, ou on va finir par crever de froid, proposa ce dernier se plaçant aux côtés d'Éliane, face au paysage.
Ou on attend la nuit. Peut-être que l'étoile réapparaîtra et...

Alertée par des bruits inconnus et réguliers, semblables à des pas foulant le sol rocheux, l'adolescente fit aussitôt volte-face, imitée par Alex.

De longues secondes durant, les deux camarades scrutèrent, sur la défensive, les amas de pierres qui les entouraient. Les pas se rapprochaient, trahissant l'arrivée de l'inconnu, dont ils ne semblaient plus séparés que de quelques mètres.

Alors un jeune homme, un simple jeune homme vêtu d'un long trench-coat bleu apparût, mains dans les poches de son pantalon. Les bottines usée de l'étranger heurtèrent quelques cailloux qui allèrent se perdre quelques mètres plus bas, puis il s'immobilisa dans un long soupir soulagé.

Sur son visage, juvénile malgré une barbe de trois jours mal entretenue, un large sourire satisfait rassura les deux adolescents. Ses yeux marrons solidement accrochés à Éliane et Alex, l'homme, qui paraissait ne pas être âgé de plus d'une vingtaine d'années, sortit une main de sa poche pour la passer dans ses cheveux châtains, dont il rabattit les longueurs sur les côtés presque rasés de son crâne.

Alors, croisant finalement les bras sur son long manteau bleu, l'étranger déclara, d'une voix amicale et amusée.

- J'ai cru que vous n'arriveriez jamais.

Puis sans laisser le temps aux deux camarades de répondre, il balaya furtivement l'air de sa main.

Et autour d'eux, tout disparût à nouveau.

avatar
Mickaël
Admin

Messages : 32
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 28
Localisation : Neverland

http://grenierentremondes.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum