Chapitre 9 - Héritage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 9 - Héritage

Message par Mickaël le Sam 25 Fév - 1:56

- Vous pensez qu'on l'a apportée dans notre baluchon ? ironisa Alex.

Fargon avait pourtant l'esprit trop occupé pour noter les traits d'humour du jeune visiteur.

- En fait, il ne s'agit pas vraiment d'un mythe cette fois, mais d'une théorie qui a été véhiculée il y a très longtemps. Et peu de personnes y ont vraiment prêté foi, déjà à une époque où la moitié ce que nous appelons « mythe » était pris au sérieux par une majorité d'Erudits.

Alors Fargon, qui toute sa vie semblait avoir attendu de voir naître sous ses yeux les vieux contes auxquels il avait toujours voulu croire, raconta son histoire.

- Les mythes relayent la présence d'un visiteur venu d'un autre monde, le jour où Hormélion et Sankara se sont affrontés au sommet du Mont des Rois. Que ce visiteur n'aurait, malheureusement, pas pu empêcher le dénouement funeste de l'affrontement, et aurait rejoint son monde, dans une dernière démonstration de magie, à travers l’Étoile.

Fargon se pencha alors vers Eperyor et les deux adolescents, pendus à ses lèvres.

- C'est à partir de cette histoire qu'est née une théorie : Hormélion aurait compris, bien avant l'issue du combat, et bien avant le combat lui-même, que cet ultime affrontement mènerait à sa perte. Alors, il se serait servi de l’Étoile pour y déverser son pouvoir, vers un autre monde, vers un réceptacle. Une personne. Et, théorie intéressante elle aussi : la puissance d'Hormélion étant trop importante, il semblait évident que personne ne serait capable de la recevoir et d'en sortir indemne.
- Il aurait donc fallu la diviser, devina Eperyor.
- Coïncidence : pour la première fois, selon ce que les mythes relatent, l’Étoile envoie deux visiteurs à la fois, et à l'endroit même où Hormélion se serait séparé de ses pouvoirs.

Cette fois, même Alex ne trouva pas quoi répondre. Et la pièce demeura dans le silence jusqu'à ce que ce dernier finisse par mettre fin au malaise ambiant. Pour une fois, Éliane lui en fut, secrètement, reconnaissante.

- Trois-cents ans. Ils ont pris le café en chemin ses pouvoirs avant d'arriver ?

Enfin libéré de ses réflexions bouillonnantes, Fargon se permit un léger rire avant de répondre.

- Encore une fois, si on en croit les légendes, l’Étoile permettrait de voyager à travers les mondes, sans se préoccuper du temps. Vous pourriez très bien retourner chez vous et, le jour où ce monde appellerait à l'aide, apparaître cent ans dans notre passé. Hormélion a simplement confié ses pouvoirs à ceux qui en seraient les plus dignes.
- Elle ?
- Lui ?

Éliane et Alex avaient répliqué d'une même voix, en pointant leur voisin du doigt.

- Il va falloir vous faire à cette idée ! Si nous parvenons à la confirmer...
- Je pense que pour l'heure, nos deux jeunes gens méritent de se reposer.
- Et de manger, ajouta Fargon, en adressant un clin d’œil à Alex, qui le remercia silencieusement par deux pouces levés.
- Fort bien. Je les laisse à votre charge, Fargon, ainsi qu'à celle de Siria, qui devrait être bientôt là. Je me charge de mon côté de contacter des personnes de confiance chez lesquelles nos deux jeunes visiteurs pourront loger en sécurité.

Fargon acquiesça, se prosterna, et fit signe aux deux adolescents de le suivre. Mais avant d'avoir pu atteindre la porte, celle-ci s'ouvrit à la volée, laissant apparaître une femme blonde, parée d'une armure de Protectrice.

- Siria ? S'étonnèrent Fargon et Eperyor, d'une même voix.
- Excusez-moi pour cette intrusion, mais nous avons reçu un message plutôt inhabituel. De la part des Eléiades.

Eperyor avança vers la Protectrice, inquiet.

- Les Eléiades ne quittent jamais leur forêt... Ont-elles été attaquées ?
- Non monsieur, nous avons juste reçu ceci, de la part de la Reine Selphida.

La dénommée Siria tendit alors un morceau de papier, semblable à un parchemin, sur lequel avaient été rédigés quelques mots d'une écriture ample et élégante.

Lorsque les héros se réveillent, avec eux renaissent les ténèbres.
Révisez vos légendes Eperyor, tout ce qu'elles racontent est vrai.
Le meilleur, comme le pire.


avatar
Mickaël
Admin

Messages : 32
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 28
Localisation : Neverland

http://grenierentremondes.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum